Skip to content


Optimisation des machines virtuelles sous VMware ESXi 4.x

Importance de l'alignement de disques dans VMware

Cet article est issu du meilleur article trouvé sur le Web concernant l'alignement des disques, des partitions, etc... : http://www.tcpdump.com/kb/virtualization/vmware-esx-server/vmware-disk-alignment/all-pages.html


cf : Article http://www.tcpdump.com/kb/virtualization/vmware-esx-server/vmware-disk-alignment/all-pages.html

"

Certains d’entre vous sont peut-être déjà familier avec les énormes améliorations possibles d’un ensemble de disques RAID alignés correctement. Mais comment cela se traduit-il dans le monde virtuel avec les disques virtuels ? Eh bien, comme beaucoup de choses dans le monde virtuel, ce qui est le bon sens dans le monde physique fonctionne également dans le monde virtuel.

Les effets sont ahurissants, des disques correctement alignés peuvent produire entre 10% – 40% voir plus, d’augmentation de la performance sur un volume RAID non aligné.

Donc, vous vous demandez peut-être si cela est vrai dans une machine virtuelle. Eh bien, c’est une question difficile à répondre parce que la plupart des machines virtuelles s’exécutent sur un serveur ESX avec l’utilisation de grappes de disques bruts (RDM) ou plus traditionnellement avec des fichiers de disques de machines virtuelles (VMDK) n’utilisant pas de RAID (comme nous le verrons dans le cas concret plus loin).

La plupart des gens créent un ou deux VMDK, l’une pour le démarrage et l’autre pour les volumes de données, à chacune de leurs machines virtuelles. À première vue, on peut penser alignement du disque dans une machine virtuelle n’est pas du tout nécessaire (ce qui s'avère faux bien évidemment). Si la plupart des machines virtuelles n’utilisent pas de RAID dans le système d’exploitation invité, le système fichiers VMDK utilisés par les machines virtuelles est assis sur des LUN qui utilisent du RAID. Par conséquent, l’alignement de disque dans votre machine virtuelle est un point hautement critique et donc à ne pas négliger.

Il y a beaucoup d’informations erronées entourant ce sujet parce que la plupart des gens ne réalisent pas que la VMDK est en cours d’exécution à partir d’un RAID construit sur un LUN. Donc, que cela soit un volume de démarrage ou de données, (dans une machine virtuelle fonctionnant à partir d’un LUN), vous devriez toujours aligner les disques… :)

« Dans un environnement SAN, la plus petite unité du matériel utilisé par une baie de stockage SAN à construire un LUN de plusieurs disques physiques est appelé un « morceau » ou une « bande ». Pour optimiser les I/O, les morceaux sont généralement beaucoup plus grands que les secteurs. Ainsi, un SCSI I/O demande à lire un secteur, en réalité, celui-ci lit un morceau.

En plus de cela, dans un environnement Windows NTFS est formaté en blocs allant de 1 Mo à 8 Mo de mémoire. Le système de fichiers utilisé par le système d’exploitation invité optimise I/O en regroupant les secteurs en grappes dites (unités d’allocation), par ailleurs nous verrons plus loin un souci inhérent à GNU/Linux créant le début de la première partition au 63ème block et non pas le 64ème…

La figure 1 montre qu’une structure non alignés peuvent causer de nombreux additionnel I/O opérations quand un seul cluster est prêt par le système d’exploitation invité."

VMDK sans alignement

VMDK alignés

Donc, comme vous pouvez le voir, l'alignement au sein de la VMDK peut conduire à une baisse de performance si elle n'est pas alignée.

A partir de ce constat, pourquoi ne pas donner les meilleures performances possibles aux applications et aux systèmes que vous avez virtualisés ?

Je dois cependant souligner que les 10% - 40% d'augmentation de performances dans le monde physique ne se traduit pas mot à mot dans le monde virtuel. Vous avez probablement remarqué qu'il y a moins d'I/O sur votre machine virtuelle que sur une machine physique. Par conséquent, des machines sous VMware peuvent avoir un débit jusqu'à 62% en moins que la machine physique(en moyenne environ 12%) avec un temps de latence allant jusqu'à 33% en plus (en moyenne environ 10%) .

 

Alignement sous Linux avec fdisk dans le système virtuel


La procédure d'alignement pour le système de fichiers Linux (que ce soit ext3, ext2, riser, xfs, etc) est sensiblement la même que n'importe quel autre système de fichiers Linux. Nous allons utiliser le mode expert de fdisk pour créer une nouvelle partition avec un format aligné bloc et puis le démarrage du système de fichiers. Vous devez utiliser cette procédure  pour vos machines virtuelles Linux ainsi (en changeant le type à 83.)

  1. Si vous n'êtes pas déjà sur la console de service en tant que root, commencez par devenir root
    $ whoamilolo

    $ su - root

    Mot de passe:

  2. fdisk sur Exécuter dans le dispositif que vous souhaitez aligner. Selon votre configuration, cet appareil sera différent. Utilisez le "fdisk-l 'à la liste tous les périphériques disponibles; remplaçant" / dev/disks/vmhba32 : 0 : 0 : 0 "dans la commande ci-dessous avec votre appareil.
    $ fdisk /dev/sdX

    Notez qu'un ':' est un caractère spécial dans le shell Linux et doivent être échappés avec un ''

  3. Créer une nouvelle partition
    Command (m for help): n
  4. Choisissez «p» pour une nouvelle partition primaire
    action de commandee étendu

    p partition primaire (1-4)

    p

  5. Lorsqu'on lui a demandé le numéro de partition, entrez «1»
    Numéro de partition (1-4): 1
  6. Utilisez toutes les valeurs par défaut en appuyant sur Entrée à l'invite
    Premier cylindre (1-1088, par défaut 1):En utilisant 1 valeur par défaut

    Dernier cylindre ou + taille + ou + ou sizeM sizeK (1-1088, par défaut 1088):

    Utilisation de la valeur par défaut 1088

  7. Le système de fichiers VMFS utilise le type fb. Modifier le type de "fb" sur la nouvelle partition.
    Command (m for help): tpartition sélectionné 1

    code Hex (type L de codes liste): 83

    Changement de type de système de partition 1 à 83

    Note: Si vous travaillez avec une partition Linux traditionnelles, vous utilisez le type 83 »- le système de fichiers Linux.

  8. Entrez en mode expert
    Command (m for help): x
  9. Changer le bloc de départ à une valeur qui correspond à vos taille de l'élément bande. J'utilise un bloc de début à 2048 (2048 = 1024 Ko).
    commande d'experts (m for help): bNuméro de partition (1-4): 1

    Nouveau début de données (63-8385929, par défaut 63): 2048

  10. Validez les modifications apportées sur le disque
    commande d'experts (m for help): wLa table de partition a été modifié!

    Appel de ioctl () pour relire la table de partition.

    Synchronisation des disques.

Cas pratique d'un GNU/Linux déjà installé (type serveur intranet)

Lors d'une installation en cours de qualification : http://monblog.system-linux.net/blog/?p=2089


Suite à une installation de ESX par exemple sur une machine PowerEdge R210 la commande fdisk -l directement sur celle-ci donne :

fdisk -l 

Disk /dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501: 146.1 GB, 146163105792 bytes
64 heads, 32 sectors/track, 139392 cylinders
Units = cylinders of 2048 * 512 = 1048576 bytes

 Device Boot      Start         End      Blocks  Id System
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p1             5       900    917504    5  Extended
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p2           901      4995   4193280    6  FAT16
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p3          4996    139392 137622528   fb  VMFS
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p4   *         1         4      4080    4  FAT16 <32M
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p5             5       254    255984    6  FAT16
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p6           255       504    255984    6  FAT16
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p7           505       614    112624   fc  VMKcore
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p8           615       900    292848    6  FAT16

Et un fdisk -lu

fdisk -lu

Disk /dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501: 146.1 GB, 146163105792 bytes
64 heads, 32 sectors/track, 139392 cylinders, total 285474816 sectors
Units = sectors of 1 * 512 = 512 bytes

 Device Boot      Start         End      Blocks  Id System
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p1          8192   1843199    917504    5  Extended
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p2       1843200  10229759   4193280    6  FAT16
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p3      10229760 285474815 137622528   fb  VMFS
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p4   *        32      8191      4080    4  FAT16 <32M
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p5          8224    520191    255984    6  FAT16
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p6        520224   1032191    255984    6  FAT16
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p7       1032224   1257471    112624   fc  VMKcore
/dev/disks/naa.600508e000000000ec5ae5b8fac13501p8       1257504   1843199    292848    6  FAT16

Lorsque vous installez un système d'exploitation à base d'un GNU/Linux, le point de départ par défaut de la première partition est 63. Ce n'est pas un nombre multiple de 2^n et ne trouve donc pas aligné vis à vis des blocks diques (virtuels) (1024, 2048, 4096)... Ceci entraine une perte de performance de la machine virtuelle de telle sorte que hdparm -t /dev/sda donne :

/dev/sda:
Timing buffered disk reads:  130 MB in  3.01 seconds =  43.15 MB/sec 

au lieu de :

/dev/sda:
Timing buffered disk reads:  1300 MB in  3.01 seconds =  420.00 MB/sec

Le système installé est un serveur Apache et MySQL, c'est à dire que l'ensemble des fichiers installés se trouvent dans /var. Ce répertoire étant monté sur /dev/sda7. Nous allons donc créer un disque virtuel supplémentaire /dev/sdb, aligner le début de la partition puis la formater correctement et monter celle-ci sur un répertoire chrooté. Enfin copier l'ensemble de /var dans ce répertoire et modifier /etc/fstab.

Initialement :

fdisk -lu
Disque /dev/sda: 42.9 Go, 42949672960 octets
 255 heads, 63 sectors/track, 5221 cylinders, total 83886080 secteurs
 Units = secteurs of 1 * 512 = 512 bytes
 Disk identifier: 0x00000000
Périphérique Amorce    Début         Fin      Blocs    Id  Système
 /dev/sda1   *  63 10602899     5301418+  83  Linux
 /dev/sda2        10602900    83875364    36636232+   5  Extended
 /dev/sda5        10602963    14908319     2152678+  82  Linux swap / Solaris
 /dev/sda6        14908383    36081989    10586803+  83  Linux
 /dev/sda7        36082053    83875364    23896656   83  Linux

Après :

fdisk -lu
Disque /dev/sda: 42.9 Go, 42949672960 octets
 255 heads, 63 sectors/track, 5221 cylinders, total 83886080 secteurs
 Units = secteurs of 1 * 512 = 512 bytes
 Disk identifier: 0x00000000
Périphérique Amorce    Début         Fin      Blocs    Id  Système
 /dev/sda1   *  63 10602899     5301418+  83  Linux
 /dev/sda2        10602900    83875364    36636232+   5  Extended
 /dev/sda5        10602963    14908319     2152678+  82  Linux swap / Solaris
 /dev/sda6        14908383    36081989    10586803+  83  Linux
 /dev/sda7        36082053    83875364    23896656   83  Linux

Disque /dev/sdb: 32.2 Go, 32212254720 octets
255 heads, 63 sectors/track, 3916 cylinders, total 62914560 secteurs
Units = secteurs of 1 * 512 = 512 bytes
Disk identifier: 0x00000000

Disque /dev/sdb ne contient pas une table de partition valide

Faire un fdisk /dev/sdb

1. Tapez n pour créer une nouvelle partition.
2. Tapez p pour créer une partition primaire.
3. Tapez 1 pour créer la partition No. 1.
4. Sélectionnez les choix par défaut pour créer la partition.
5. Tapez t pour choisir le type.
6. Tapez 83 pour fixer le type à 83
7. Tapez x pour entrer dans le mode expert.
8. Tapez b pour fixer le début de la partition sur le  numéro de block.
9. Tapez 1 pour sélectionner la 1ere partition.
10. Tapez 2048 pour le fixer à 2048
11. Tapez w pour écrire la table de partition.

On obtient alors

fdisk -lu

Disque /dev/sda: 42.9 Go, 42949672960 octets
255 heads, 63 sectors/track, 5221 cylinders, total 83886080 secteurs
Units = secteurs of 1 * 512 = 512 bytes
Disk identifier: 0x60d6c3b1

Périphérique Amorce    Début         Fin      Blocs    Id  Système
/dev/sda1   *          63    10602899     5301418+  83  Linux
/dev/sda2        10602900    83875364    36636232+   5  Extended
/dev/sda5        10602963    14908319     2152678+  82  Linux swap / Solaris
/dev/sda6        14908383    36081989    10586803+  83  Linux
/dev/sda7        36082053    83875364    23896656   83  Linux

Disque /dev/sdb: 32.2 Go, 32212254720 octets
255 heads, 63 sectors/track, 3916 cylinders, total 62914560 secteurs
Units = secteurs of 1 * 512 = 512 bytes
Disk identifier: 0x53ff0389

Périphérique Amorce    Début         Fin      Blocs    Id  Système
/dev/sdb1            2048    62910539    31454246   83  Linux

Formater la partition avec comme taille block 2x2048=4096

mkfs.ext3 -m 0 -b 4096 /dev/sdb1
mke2fs 1.41.2 (02-Oct-2008)
Étiquette de système de fichiers=
Type de système d'exploitation : Linux
Taille de bloc=4096 (log=2)
Taille de fragment=4096 (log=2)
1966080 i-noeuds, 7863561 blocs
0 blocs (0.00%) réservés pour le super utilisateur
Premier bloc de données=0
Nombre maximum de blocs du système de fichiers=0
240 groupes de blocs
32768 blocs par groupe, 32768 fragments par groupe
8192 i-noeuds par groupe
Superblocs de secours stockés sur les blocs :
 32768, 98304, 163840, 229376, 294912, 819200, 884736, 1605632, 2654208,
 4096000

Écriture des tables d'i-noeuds : complété                       
Création du journal (32768 blocs) : complété
Écriture des superblocs et de l'information de comptabilité du système de
fichiers : complété

Le système de fichiers sera automatiquement vérifié tous les 23 montages ou
après 180 jours, selon la première éventualité. Utiliser tune2fs -c ou -i
pour écraser la valeur.

Créer le répertoire /mnt/chroot/var le monter sur sdb1 et copier les données de /var dans /mnt/chroot/var

mkdir -p /mnt/chroot/var
mount /dev/sdb1 /mnt/chroot/var
cp -afv /var/* /mnt/chroot/var

Nous allons modifier /etc/fstab en conséquence afin de monter au démarrage sdb1 sur /mnt/chroot/var. Pour réaliser ceci nous devons connaitre UUID de sdb1 ou fixer celui-ci. Pour le fixer rien de plus simple, nous avons besoin d'un UUID unique et de l'appliquer !

Pour en générer un nous allons utiliser la commande "uuidgen" :

489087ba-3136-4b81-b4b3-7669efd6abf5

 

Pour fixer cet UUID à sdb1 nous allons taper la commande suivante :

tune2fs -U " 489087ba-3136-4b81-b4b3-7669efd6abf5" /dev/sdb1

Nous pouvons modifier fstab :

# Entry for /dev/sda1 :
UUID=461afa24-9103-11e0-af67-af7c5e715ded / ext3 relatime 1 1
# Entry for /dev/sda6 :
UUID=4970d43c-9103-11e0-abfb-dd673e3a2deb /home ext3 relatime 1 2
/dev/fd0 /media/floppy auto umask=0,users,iocharset=utf8,noauto,exec,flush 0 0
# Entry for /dev/sdb1 :
UUID=489087ba-3136-4b81-b4b3-7669efd6abf5 /mnt/chroot/var ext3 relatime 1 2
none /proc proc defaults 0 0
# Entry for /dev/sda7 :
UUID=4bd4c184-9103-11e0-a82e-6bfcc94338be /var ext3 relatime 1 2
# Entry for /dev/sda5 :
UUID=49677f04-9103-11e0-a3c1-69ce7a4655b4 swap swap defaults 0 0

en

# Entry for /dev/sda1 :
UUID=461afa24-9103-11e0-af67-af7c5e715ded / ext3 relatime 1 1
# Entry for /dev/sda6 :
UUID=4970d43c-9103-11e0-abfb-dd673e3a2deb /home ext3 relatime 1 2
/dev/fd0 /media/floppy auto umask=0,users,iocharset=utf8,noauto,exec,flush 0 0
# Entry for /dev/sdb1 :
UUID=489087ba-3136-4b81-b4b3-7669efd6abf5 /var ext3 relatime 1 2
none /proc proc defaults 0 0
# Entry for /dev/sda7 :
#UUID=4bd4c184-9103-11e0-a82e-6bfcc94338be /var ext3 relatime 1 2
# Entry for /dev/sda5 :
UUID=49677f04-9103-11e0-a3c1-69ce7a4655b4 swap swap defaults 0 0

remonter /var à chaud

mount -o remount /var

# for i in 1 2 3 4 5;do hdparm -t /dev/sda /dev/sdb;done

 /dev/sdb:
Timing buffered disk reads:  1416 MB in  3.00 seconds = 471.97 MB/sec

 /dev/sdb:
Timing buffered disk reads:  1420 MB in  3.01 seconds = 472.06 MB/sec

 /dev/sdb:
Timing buffered disk reads:  1412 MB in  3.00 seconds = 470.58 MB/sec

 /dev/sdb:
Timing buffered disk reads:  1420 MB in  3.01 seconds = 472.37 MB/sec

 /dev/sdb:
Timing buffered disk reads:  1412 MB in  3.00 seconds = 470.66 MB/sec

à comparer à

for i in 1 2 3 4 5;do hdparm -t /dev/sda;done

/dev/sda:
 Timing buffered disk reads:  190 MB in  3.00 seconds =  63.31 MB/sec
 
/dev/sda:
 Timing buffered disk reads:  202 MB in  3.09 seconds =  65.29 MB/sec
 
/dev/sda:
 Timing buffered disk reads:  716 MB in  3.01 seconds = 238.27 MB/sec
 
/dev/sda:
 Timing buffered disk reads:  756 MB in  3.00 seconds = 251.93 MB/sec
 
/dev/sda:
 Timing buffered disk reads:  542 MB in  3.01 seconds = 180.06 MB/sec
 

(471.66 - 159.77) / 159.77 = 1.95 ici un gain de 95%

Impressionnant ! 🙂

Mais attendez-vous à plutôt 50%

Les étapes en images :

Etapes alignement

Etapes alignement

http://monblog.system-linux.net/blog/alignement-partition-block-chunck.pdf

L'exemple ici n'est pourtant pas placé sur un SAN...

Autres optimisations possibles sous GNU/Linux (physique ou virtuelle)


Nous avons vu que dans le fstab, l'option "relatime" était indiquée. Cela implique qu'à chaque accès en lecture la date d'accès et de dernier accès sont modifiés ! Une perte de temps lorsque ces informations ne sont pas utilisées par le serveur lui-même ! Nous allons donc indiquer qu'il ne faut pas enregistrer la date et l'heure du dernier accès avec l'option "noatime".
Cela permet de gagner environ de 5% à 15% encore, non pas sur les tests hdparm, mais sur les temps de latence d'un serveur Web !

Autres causes de pertes de performance dans une VMware ESX 4.x


  1. La multiplication à outrance de machines virtuelles. En effet plus de machines virtuelles existent sur un ESX plus celui-ci doit gérer d'informations, cela nuit à la performance de chacune. Limitez, en fonction de la machine hébergeant ESX, le nombre de machine virtuelles. Pour un PowerEdge R210, je n'est constaté une diminution qu'à partir de six machines virtuelles.
  2. Le nombre de créations et de suppressions de machines afin de fixer un optimum de fonctionnement pour celles-ci.. Préférez une machine ESXi de test ! En effet j'ai pu constater des résultats de hdparm divisés par 3 ou 4 à l'issu de multiples créations et suppressions de disques. Dans ce cas vouloir optimiser un disque est inutile ! 🙁
  3. Les arrêts forcés depuis le gestionnaire de ESX, qui rend instable le système de fichiers de la machine virtuelle.
  4. Les services non indispensable utilisant ou réservant de la place en RAM, alors que les processus sont inutilisés : le son sur un serveur (alsa, sound, etc...), un gestionnaire distant (webmin,etc...), etc...

 

Conclusion


Ne vous attendez pas à multiplier par 2x les performances de votre machine virtuelle, ni d'avoir autant de performances si cette machine avait été installée directement sur l'hôte hébergeant ESX...

Bibliographie


Alignement disque VM to Reel

  1. http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0CBkQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.vmware.com%2Fpdf%2Fesx3_partition_align.pdf&rct=j&q=probl%C3%A8me%20alignement%20disque%20vmware&ei=MlXcTdH3G4uwhAfMh_C1Dw&usg=AFQjCNGF45EKHq8N24mXS7Cj5xm6s4oTXQ&sig2=jYvZvuSmc8IkQW7bBLTkjg&cad=rja
  2. http://www.hypervisor.fr/?p=329
  3. http://www.polymorphe.org/index.php?/Telecharger-document/271-vmware-administration-pack
  4. https://fabricemaison.wordpress.com/2009/10/30/alignement-d%e2%80%99une-partition-windows/
  5. http://greencode.ch/e107/e107_plugins/forum/forum_viewtopic.php?396
  6. http://www.tech-notes.fr/vsphere-best-practices.html
  7. http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=13&ved=0CDgQFjACOAo&url=http%3A%2F%2Fwww.vmware.com%2Ffiles%2Ffr%2Fpdf%2Fvc_datasheet_fr.pdf&ei=kl7cTfq4PMTGswbthYjQDg&usg=AFQjCNGmgMx30OEXGRAaTOCkCnNdjBfyGA&sig2=gBgDafRiJVHD1QUzuQqwKw
  8. http://www.netapp.com/fr/communities/tech-ontap/tot-vmware-storage-provision-1004-fr.html
  9. http://www.netapp.com/us/library/technical-reports/tr-3747.html?REF_SOURCE=EMM
  10. http://www.magirus.com/fr/training/vizioncore/vessential-virtualisation
  11. http://www.tcpdump.com/kb/virtualization/vmware-esx-server/vmware-disk-alignment/vmfs-liux.html
  12. http://www.infobarrel.com/How_To_run_mbrscan_and_mbralign
  13. http://www.google.fr/search?source=ig&hl=fr&rlz=&q=algnement+disque+vmware+linux&aq=f&aqi=&aql=&oq=#hl=fr&pq=%22aligner%22%20disque%20vmware%20fdisk%20linux&xhr=t&q=%22aligner%22+disque+vmware+with+fdisk+linux&cp=29&pf=p&sclient=psy&lr=lang_fr&safe=off&biw=1680&bih=893&tbs=lr:lang_1fr&source=hp&aq=f&aqi=&aql=&oq=%22aligner%22+disque+vmware+with+fdisk+linux&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.&fp=260dd48af25d0328
  14. http://kidrek.fr/blog/?p=1256
  15. http://doc.ubuntu-fr.org/ssd_solid_state_drive#formatage_manuel_du_ssd_usage_avance
  16. http://doc.ubuntu-fr.org/partitions
  17. http://wiki.debian-facile.org/commande:sfdisk
  18. http://www.isalo.org/wiki.debian-fr/index.php?title=Raid_logiciel_(mdadm)
  19. http://www.unappel.ch/2/public/101026-grub-install/i/fr/
  20. https://dev.camptocamp.org/trac/c2corg/wiki/HardwareTuning
  21. http://www.linuxfoundation.org/news-media/blogs/browse/2009/02/aligning-filesystems-ssd%E2%80%99s-erase-block-size
  22. http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=2&ved=0CCsQFjAB&url=http%3A%2F%2Fnuticiel2.ac-corse.fr%2Ftice%2Fdocs%2Ftutoriel_commande_dd.pdf&rct=j&q=sauvegarde%20disque%20avec%20dd%20linux&ei=aAjfTfC7DtCo8AP149yOCg&usg=AFQjCNGPfFkX1pIJ2dxfCDGPp2vVV55ALg&sig2=sYhmB4iznUvy2aEBUGaZ4w
  23. http://ifelseifend.blogspot.com/2010/01/increase-performance-of-encrypted-raid5.html
  24. http://linux.leunen.com/?p=809
  25. http://matthew.mceachen.us/blog/run-a-raid6-on-amazon-ebs-for-fun-and-profit-1103.html
  26. http://wiki.centos.org/HowTos/Disk_Optimization
  27. http://pegasus45.free.fr/index.php?title=Debian_5/RAID_5:_chunk,_stride_et_stripe-width
  28. http://pegasus45.free.fr/index.php?title=Le_RAID_sous_Linux
  29. http://www.vmware.com/pdf/esx3_partition_align.pdf
  30. http://www.petri.co.il/how-do-you-install-vmware-esx-server-3i-esxi.htm
  31. http://serverfault.com/questions/28399/how-to-run-vmware-esx-or-esxi-in-a-virtual-machine
  32. http://vpourchet.wordpress.com/2010/06/17/installer-et-executer-vmware-esxesxi-au-sein-d%E2%80%99une-machine-virtuelle-workstation/
  33. http://windowsadminguru.blogspot.com/2009/09/how-to-do-file-system-alignment.html
  34. http://osdir.com/ml/file-systems.ext3.user/2007-11/msg00003.html
  35. http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.tcpdump.com%2Fkb%2Fvirtualization%2Fvmware-esx-server%2Fvmware-disk-alignment%2Fall-pages.html&sl=en&tl=fr&hl=&ie=UTF-8
  36. http://serverfault.com/questions/145032/how-do-you-passthrough-native-sata-drives-to-a-guest-on-esxi
  37. https://lists.openfiler.com/viewtopic.php?pid=24393
  38. http://kb.vmware.com/selfservice/microsites/search.do?language=en_US&cmd=displayKC&externalId=1014953

 

--------------------

Optimisation VM

  1. http://www.vladan.fr/how-to-increase-esx-server-performance-optimizing-few-things-that-you-know-about-but/
  2. http://www.blogvirtualisation.com/
  3. http://www.tuto-it.fr/ClusterVcenter.php
  4. http://www.scribd.com/doc/54413593/1/Vmware-ESX
  5. http://fabricemaison.wordpress.com/2011/03/02/crer-un-vmdk-align-en-mode-console/
  6. http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=24&ved=0CDUQFjADOBQ&url=http%3A%2F%2Fwww.tdeig.ch%2Fvmware%2Fsandmeier_M.pdf&ei=9tPpTc_RHYeGhQeD_7S6Bg&usg=AFQjCNGbMmU9-88VbXxze9dd9HLBAVktvQ&sig2=nHX2heRADfjb7Z7H3X1TKQ
  7. http://kidrek.fr/blog/?p=1571
  8. http://www.kelformation.com/formation/formation-vmware+vsphere+4+1+installation+configuration+et+administration-193632
  9. http://www.vmware.com/fr/technical-resources/virtualization-topics/virtual-storage
  10. http://www.vmware.com/fr/technical-resources/virtualization-topics/virtual-storage/basics.html
  11. http://www.vmware.com/fr/technical-resources/virtualization-topics/virtual-storage/best-practices.html
  12. http://www.vmware.com/fr/technical-resources/virtualization-topics/virtual-storage/resources.html
  13. http://zebuloninfo.free.fr/?p=801
  14. http://lab.intrinsec.com/2009/06/esxi-40---premieres-impressions.html
  15. http://vmetc.com/2008/06/10/vmfs-storage-sizing-for-maximum-performance/
  16. http://www.vmware.com/files/pdf/performance_char_vmfs_rdm.pdf
  17. http://communities.vmware.com/docs/DOC-11458
  18. http://gvirtual-blog.blogspot.com/2009/03/alignement-de-bloc.html
  19. http://www.boche.net/blog/index.php/2009/03/20/storage-block-size-and-alignment/
  20. http://www.stumptownvirtualization.com/2011/04/vmware-esxesxi-4-and-windows-disk.html
  21. http://www.yellow-bricks.com/2010/04/08/aligning-your-vms-virtual-harddisks/
  22. http://www.virtualizeplanet.com/elearning/diskalignment/index.htm
  23. http://get-admin.com/blog/how-to/vmware/nfs-partition-alignmentis-it-necessary/
  24. http://www.dailyhypervisor.com/2009/05/30/vmtn-io-performance-in-vsphere-block-sizes-and-disk-alignment/
  25. http://communities.vmware.com/message/1267046
  26. http://www.yellow-bricks.com/2009/05/14/block-sizes-and-growing-your-vmfs/
  27. http://communities.vmware.com/message/1267062#1267062
  28. http://www.boche.net/blog/?s=alignment
  29. http://www.performancewiki.com/diskio-monitoring.html
  30. http://www.linuxinsight.com/how_fast_is_your_disk.html

--------------------

Les baies SAN

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_de_stockage_SAN#Caract.C3.A9ristiques_du_SAN
  2. http://fr.wikipedia.org/wiki/RAID_%28informatique%29
  3. http://fr.wikipedia.org/wiki/Fibre_Channel
  4. http://fr.wikipedia.org/wiki/RAID_%28informatique%29#Granularit.C3.A9

--------------------

Ma petite contribution

  1. http://forum.mandriva.com/fr/viewtopic.php?f=131&t=134932

....

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Important, Linux, Mandriva, Technique, Toutes, Virtualisation, VMware. Tagged with , , , , , , .

5 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Bon article, même très bon !

    Dommage que la première partie soit pleine de fautes de frappes et de mots qui manquent, ça rend plus difficile la lecture.

    Merci pour le partage.

  2. admin said

    Vous avez raison, je voulais améliorer la traduction automatique, mais le manque de courage me tenait !

    Aujourd'hui que cette remarque est faite je vais m'y attaquer ! 🙂

  3. Corsica said

    Bonjour Admin,
    Juste pour être certain, faire un alignement pour un cluster VMware avec 9 VMFS pour un total de 27 VMs c'est inutile d'espérer une augmentation des performances !?
    Après le tout est réparti sur 4 serveurs. Toujours aussi inutile . 🙂
    Merci pour la réponse.

  4. lolotux said

    Bonjour,

    Oui, non , bof, le tout est que cela va réellement dépendre des résultats escomptés !
    Si vous attendez que vous ayez plus de 110% d'augmentation ! Oui c'est inutile !
    Mais comme l'indique l'article de VMware pour les clusters, une augmentation de 2% à 63% est possible !
    http://www.vmware.com/pdf/esx3_partition_align.pdfwww.vmware.com/pdf/esx3_partition_align.pdf
    https://communities.vmware.com/docs/DOC-11458

    A vous de voir et de tester !

  5. Bubu-Corsica said

    Ok merci pour la réponse admin 😉 je vais faire les tests. Je pense que sur une VM de BDD de 947 Go ça doit être pas mal ^^

Some HTML is OK

(required)

(required, but never shared)

or, reply to this post via trackback.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.


/* */
Creative Commons License
Cette création par Laurent Besson est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.